mercredi 15 mai 2019

Réussir son allaitement... artificiel

On voit fleurir sur les réseaux de jolies photos et des témoignages plein d'émotion sur la magie de l'allaitement.

C'est une bonne chose car l'allaitement maternel reste la meilleure option pour son bébé et devrait être banalisé au lieu d'être pointé du doigt.

 Mais voilà ce lien n'est pas magique pour toutes les mamans, par choix ou pour des raisons médicales.

J'avais tenté l'expérience lactée avec ma grenouille et le résultat avait été catastrophique (problème alimentaire pour bébé et dépression post partum pour moi). J'ai, au cours de mes premiers pas de maman ,eu l'impression de faillir à ma tâche première qui était de nourrir mon enfant. Cet échec a été très difficile à vivre et à surmonter alors pour Chaton la question s'est longtemps posée à moi...

 Ne rien tenter? 
Tenter sans pression? 
Juste faire une tétée d'accueil?
Tenter coûte que coûte en étant encadrée et suivie? 

Ces questions m'ont divisée, tiraillée, hantée tout au long de ma grossesse...

Après une tétée d'accueil ratée et un tentative de mise au sein catastrophique. Je me suis rendue à l'évidence: je ne suis pas faite ou prête à allaiter... Je me suis donc assez vite orientés vers un allaitement artificiel.



Jetez moi des cailloux tant que vous voulez mais je sais que j'ai fait le meilleur choix pour moi et donc pour mon bébé.
Je pars du principe qu'une maman sereine qui donne un biberon vaudra toujours mieux qu'une maman stressée qui galère à donner le sein. Et c'est clairement ce qui m'attendait...
 Et attention ça reste mon avis personnel!!!

On dit souvent qu'on manque de conseils et de suivi pour démarrer l'allaitement malgré les cours de préparation à l'accouchement. Mais en fait pour le biberon c'est pareil car personne ne nous y prépare et on part du principe que c'est simple.

-on ne nous donne aucun avis sur le type de tétines ou sur les marques qui existent

- la loi interdit toutes informations ou publicités pour les laits infantiles premier âge, donc pour le choisir on tire à pile ou face

- on ne nous donne aucun conseil sur une position idéale pour donner à manger ou le matériel nécessaire

Donc donner un biberons doit venir de soi ou être très simple puisque à aucun moment on ne nous dit comment faire.
Comme je suis sympa, je me suis dis que j'allais vous donner quelques tuyaux.

Avant toutes choses déculpabilisez-vous de ne pas allaiter. 

Car NON ce n'est pas forcément un échec et OUI vous pouvez quand même créer un lien avec votre bébé. Et puis voyez les aspects positifs, le papa est moins mis de côté et le rythme est plus facile à trouver.
Pour donner un biberon comme pour donner le sein il faut créer un environnement calme et trouver une position confortable car cela correspond à une grande partie de la journée les premières semaines.
Il faut penser pour les nouveaux nés à bien basculer la tête en arrière pour faciliter la déglutition et faire des pauses pour chasser l'air avalé (clairement faire faire le rot reste le truc le plus chiant de la terre).
 Donner le biberon peut vraiment être un moment privilégié avec bébé. Pendant les repas, Chaton depuis tout petit petit me prend la main ou me caresse le bras en me regardant bien dans les yeux... Autant dire que ça faire taire les doutes ( et ça me fait fondre aussi j'avoue)

Côté matériel, c'est le point négatif il faut s'équiper... pour l'allaitement un nibard (qui est normalement un équipement de série chez la maman) et c'est tout... là il va vous falloir plusieurs petites bricoles:
  • Les biberons
Quel que soit la marque il faut qu'ils soient adaptés à l'âge du bébé. Mais concernant le large  choix il revient surtout à l'enfant... Je vous conseille de sélectionner au départ 2 ou 3 marques avec des tétines différentes et de voir lesquelles fonctionnent le mieux et par la suite affinez le choix.
Même si les quantités de départ sont faibles ne prenez pas trop de biberons trop petits car elles vont vite grandir. Pour commencer, ayez au moins 4-5 biberons pour ne pas être obligé de les laver pour le repas suivant (car le temps manque et parfois dormir est plus urgent)
Ici j'avais sélectionné plusieurs marques et plusieurs type de tétines



Autant ma grenouille acceptait tous les biberons (oui enfin mangeait aussi mal quelque soit la marque) autant Chaton est assez sélectif... J'ai essayé avec lui les Tommee tippee, les nuk, les bébé confort et les biberons français sans succès. Son choix s'est vite porté sur les Mam et les Avent donc une fois LE biberon trouvé je me suis équipée avec la marque. Ces 2 marques sont sur des tétines anatomiques c'est-à-dire rondes et à débit unique, donc pas besoin de faire attention au sens (et croyez moi la nuit dans la pénombre ça a sa petite importance)
Le chauffe-biberons et le stérilisateur sont pour ma part largement optionnel (les biberons Mam d'ailleurs peuvent se stériliser au micro-onde). Chaton est un bébé d'été donc on ne chauffait pas le lait les premiers mois et par la suite le bain marie reste assez rapide.
Il est conseillé de changer les tétines tous les 3 mois. Et généralement ça correspond au changement de débit.
  • L'équipement textile
Un bébé qui est nourri au biberon se salira forcement plus donc les bavoirs et autres langes sont indispensables. On est jamais à l'abri d'une petite fuite ou d'une régurgitation, il faut donc avoir un stock certain (entre 7 et 10)
Pour les bavoirs on a opté pour ceux de Lässig qui sont assez simples et tout doux. Les couleurs sont sobres et les motifs sympa sans être cul-cul. Ils ont un côté coton et un éponge qui permet de ne pas rester humide pour bébé. Maintenant que Chaton est diversifié on a aussi craqué sur la version plastique ;-)


On s'est également beaucoup servi d'un petit accessoire assez utile qu'on m'a offert les Burpy Bib d'Aden&Anais ça évite d'avoir des traces sur les épaules et surtout sur les vêtements.


Vous êtes maintenant armés pour nourrir votre mini tranquillement et sereinement.
J'espère que cet article vous aura aidé n'hésitez pas à partager vos questions ou votre expérience en commentaires...



dimanche 2 décembre 2018

3 petits mois de toi... d'eux... de nous...

Et voilà 3 petits mois que j'ai quitté le monde des primipares en devenant la maman de 2 enfants.

J'ai encore dû mal à réaliser même en l'écrivant...

J'ai eu beaucoup de doutes et de craintes sur cette nouvelle vie à 4 pendant la grossesse... J'avais principalement peur de ne pas aimer autant mes 2 enfants ou de ne pas réussir à donner autant d'attention à l'un qu'à l'autre. J'avais aussi peur d'être dépassée par le rythme et la fatigue. J'avais peur égalment de sombrer dans le baby blues qui m'avait beaucoup fait culpabilisé pour ma grenouille. Soit j'avais peur de tout en fait...

Alors 3 mois après un petit bilan s'impose...


Mon petit Chaton est un bébé hyper doux et calme qui a su balayer la plupart de mes doutes. Alors que pour ma grenouille j'étais stressée pour tout avec Chaton je me sens sereine et détendue et ça change tout.  Il a parfaitement su trouver sa place dans la famille. Il est en adoration devant sa grande sœur et elle le lui rend bien. Je comprends maintenant les gens qui me disaient "Ne t'en fais pas l'amour ne se divise pas il se multiplie" (oui... minute cul-cul la praline je mettrais ça sur le compte des hormones)
On a l'impression qu'il a toujours été là et que la famille est maintenant au complet.

Ma grenouille quant à elle, a plutôt bien vécu l'arrivée de son petit frère même s'il y a des jours plus difficiles. Je veille aussi  a conserver des moments en tête à tête avec elle pour ne pas qu'elle se sente mise au second plan. Et pour le moment ça a l'air de rouler pour elle même si elle est triste que je reprenne le travail.

Concernant le rythme, certes on ne peut pas dire qu'on a retrouvé un rythme familiale de croisière mais on arrive plus ou moins à gérer au jour le jour. On a surtout accepté le fait qu'avec un nouveau né il n'y a pas de rythme établi et que c'est un peu du free style à part pour les heures de repas. Mon chaton est un bébé nourri au biberon (oui jetez moi des cailloux...) donc c'est plus simple et rapide. En plus c'est plutôt un bon mangeur qui fait depuis plusieurs semaines 4 repas par jour et  donc a un rythme assez proche du notre. Il a de bonnes grosses joues qu'on a envie de croquer...

En revanche pour le sommeil il y a encore du travail...

Mon Chaton est un bon dormeur mais souvent dans les bras...(le truc pratique...) dès qu'on le pose il se réveille dans les 15 min suivantes.
C'est un bébé qui a besoin de contact. Il faut qu'il touche, caresse et qu'il sente qu'on est là. Et curieusement c'est encore plus le cas la journée. Pour le moment je ne me pose pas trop de questions et je n'écoute pas les "mais tu vas pas le garder dans tes bras tout le temps" ou les "mais il ne faut pas l'habituer" je lui laisse encore un peu le temps de prendre ses marques. Certains jours il dort seul d'autres non donc je ne me mets pas de pression ça viendra avec le temps. Je profites surtout à fond de tous ces petits moments car je sais que ça risque d'être le petit dernier.
Et puis, dès qu'il sera un peu plus grand on pourra lui laisser un doudou ou un lange ça sera surement mieux.





A part cela, c'est un bébé hyper joyeux et communicatif qui est super éveillé. Il est plutôt grand donc je n'ai pas eu l'impression d'avoir un nouveau né dans les bras bien longtemps. Cela accentue encore plus le fait que le temps passe beaucoup trop vite (je l'habille en 6 mois depuis un moment déjà).


Ces 3 premiers mois sont passés à une vitesse folle et je n'étais absolument pas prête à reprendre le travail cette semaine, même si j'ai profité à fond de mon congé.

jeudi 25 octobre 2018

A la découverte de Winnie the Pooh sur grand écran {sortie ciné}

Winnie l'ourson est un de mes personnages préféré de chez Disney. Il symbolise pour moi la nostalgie et l'innocence de l'enfance.
C'est aussi un des premiers personnages que j'ai fait découvrir à ma grenouille. Alors forcément quand j'ai entendu parler de "Jean-Christophe et Winnie" j'étais impatiente de le découvrir.
Depuis plusieurs années, les studios Disney donnent vie pour de vrai à leurs héros d'animation ( Le livre de la jungle, La Belle et la Bête...). Je trouve que c'est une jolie façon de créer un pont entre le monde de l'enfance et l'âge adulte et surtout de pouvoir partager un beau moment avec ses enfants.

mardi 9 octobre 2018

Les jeux de la grenouille {Jeux}

Depuis que ma grenouille est toute petite on joue avec elle à des jeux de société, je t'en parlais par  justement.

Les jeux sont pour moi, une manières ludiques d'apprendre plein de choses comme la patience, le respect des consignes, la logique ou tout simplement le fait de perdre.

En plus, se retrouver autour d'un jeu est toujours un bon moment à partager. C'est plus facile de se poser autour d'un jeu que d'essayer de jouer à la poupée avec une 3 ans...

Maintenant que ma grenouille est un peu plus grande on essaie de choisir des jeux qui ne sont pas trop ennuyeux pour nous et où le hasard permet d'équilibrer les chances de gagner.

J'ai décidé de temps en temps de vous faire découvrir nos jeux préférés. Pour ce premier rendez-vous je voulais vous présenter le "Bingo scintillant des Licornes"


jeudi 26 juillet 2018

Some Body To Love...

source pixabay
 Depuis aussi loin que je me rappelle, j'ai des complexe sur mon physique... Je me trouve trop petite, j'ai les jambes trop courtes, mes joues sont trop proéminentes et me donne un côté hamster même à l'époque où je faisais un 34, mes fesses sont trop rondes et m'empêchent de m'habiller comme je le souhaite et j'en passe.

Soit pour résumer je n'ai jamais aimé mon corps, par phase je le tolérais tout au mieux. Et ça, quelque soit mon âge ou mon poids.





Avec le recul quand je vois des photo de moi à 20 ans je me dit mais pourquoi je complexais ???

Source Pixabay

Aucune idée mais les complexes et cette envie de cacher ce corps était là, toujours présents.

Et puis j'ai grandi (enfin au sens de j'ai pris de l'âge hein) et je n'ai pas plus accepté ce corps mais je cohabitais avec lui en le martyrisant par moment à coup de régimes plus débiles les uns que le autres...( vous connaissez les objectifs bikini, perdez les kilos des fêtes...) Mon moral oscillait comme les chiffres sur la balance et l'estime de moi-même.

Et puis je suis tombée enceinte de ma grenouille...

Pour ma première grossesse, ce corps est devenu un peu extraordinaire pour moi comment cette enveloppe corporelle était-elle capable de fabriquer un petit être. Curieusement je n'ai jamais autant accepté mon corps et eu un regard bienveillant sur moi que pendant ces 9 mois.

Pour la première fois de ma vie, je pouvais mettre un t-shirt moulant sans me dire mince on voit mon ventre. J'ai découvert que s'habiller le matin sans chercher à se cacher derrière des vêtements pouvait être simple et agréable...

Mais, et oui il y a toujours un mais... cette idylle avec mon corps n'a été que de courte durée car j'ai eu beaucoup de mal a accepter mon corps d'après la grenouille... Me mettre en maillot de bain sur une plage était une épreuve, porter une robe légère très difficile. Ce corps non seulement ne me plaisait pas c'est-à-dire encore moins qu'avant mais en plus je ne reconnaissais plus... Mais j'étais habituée à vivre avec cette sensation...

Et puis l'envie d'agrandir la famille est apparue et ce corps que je détestais m'a joué des tours... et là éclair de lucidité finalement l'aspect physique on s'en fout (pour rester polie) l'essentiel c'est que ce corps fonctionne et soit en pleine santé... A ce moment là, je l'ai détesté comme jamais car non seulement il était moche mais en plus il ne "marchait" pas bien.

Et cet automne surprise Chaton s'est niché au creux de moi...

chaton
Instagram une_grenouille_toute_rose

Alors j'ai eu peur... peur que ce corps que je déteste se venge encore, peur qu'il ne soit pas suffisant fort... pendant 3 mois j'ai compter les jours (bon ok je suis d'un naturel anxieux un peu plus...), fait attention à tout, écouter le moindre signe de ce corps...C'est pour cela que j'ai attendu plusieurs mois pour faire une annonce ou en parler aux gens...

Mais ce corps, mon corps a fait le taff malgré les désagréments, j'ai pu continué a travailler tout en m'occupant de ma grenouille et en ayant des activités quasi normales pendant que Chaton grandissait tranquillement.



Je pense que c'est à ce moment là que je me suis dis que finalement ce corps n'était pas si mal. Certes il n'était pas musclé, galbé et mince mais il jouait son rôle.

J'arrive à la fin de ma grossesse et je peux encore sortir et profiter de ma grenouille en attendant l'arrivée de Chaton. Je me sens bien avec l'image que me renvoie le miroir, la grossesse doit être un des seul moment où je me sens belle (on dit merci aux hormones...)



Alors oui je sais que dans les mois (voir même les années) qui viennent je risque de ne pas aimé le reflet que me renvoie le miroir mais finalement est-ce si grave?

Je me suis promis de ne plus en vouloir à ce corps, de l'accepter telle qu'il est, de ne plus l'idéaliser et de surtout faire attention à lui.

Apres l'arrivée de Chaton je compte bien reprendre une activité physique soft (car je me connais) pour être en forme et continuer de faire attention à mon équilibre alimentaire.

Je n'aurai qu'une chose à dire à mon corps aujourd'hui BIG UP et merci....

Merci pour ce cadeau...