jeudi 26 juillet 2018

Some Body To Love...

source pixabay
 Depuis aussi loin que je me rappelle, j'ai des complexe sur mon physique... Je me trouve trop petite, j'ai les jambes trop courtes, mes joues sont trop proéminentes et me donne un côté hamster même à l'époque où je faisais un 34, mes fesses sont trop rondes et m'empêchent de m'habiller comme je le souhaite et j'en passe.

Soit pour résumer je n'ai jamais aimé mon corps, par phase je le tolérais tout au mieux. Et ça, quelque soit mon âge ou mon poids.





Avec le recul quand je vois des photo de moi à 20 ans je me dit mais pourquoi je complexais ???

Source Pixabay

Aucune idée mais les complexes et cette envie de cacher ce corps était là, toujours présents.

Et puis j'ai grandi (enfin au sens de j'ai pris de l'âge hein) et je n'ai pas plus accepté ce corps mais je cohabitais avec lui en le martyrisant par moment à coup de régimes plus débiles les uns que le autres...( vous connaissez les objectifs bikini, perdez les kilos des fêtes...) Mon moral oscillait comme les chiffres sur la balance et l'estime de moi-même.

Et puis je suis tombée enceinte de ma grenouille...

Pour ma première grossesse, ce corps est devenu un peu extraordinaire pour moi comment cette enveloppe corporelle était-elle capable de fabriquer un petit être. Curieusement je n'ai jamais autant accepté mon corps et eu un regard bienveillant sur moi que pendant ces 9 mois.

Pour la première fois de ma vie, je pouvais mettre un t-shirt moulant sans me dire mince on voit mon ventre. J'ai découvert que s'habiller le matin sans chercher à se cacher derrière des vêtements pouvait être simple et agréable...

Mais, et oui il y a toujours un mais... cette idylle avec mon corps n'a été que de courte durée car j'ai eu beaucoup de mal a accepter mon corps d'après la grenouille... Me mettre en maillot de bain sur une plage était une épreuve, porter une robe légère très difficile. Ce corps non seulement ne me plaisait pas c'est-à-dire encore moins qu'avant mais en plus je ne reconnaissais plus... Mais j'étais habituée à vivre avec cette sensation...

Et puis l'envie d'agrandir la famille est apparue et ce corps que je détestais m'a joué des tours... et là éclair de lucidité finalement l'aspect physique on s'en fout (pour rester polie) l'essentiel c'est que ce corps fonctionne et soit en pleine santé... A ce moment là, je l'ai détesté comme jamais car non seulement il était moche mais en plus il ne "marchait" pas bien.

Et cet automne surprise Chaton s'est niché au creux de moi...

chaton
Instagram une_grenouille_toute_rose

Alors j'ai eu peur... peur que ce corps que je déteste se venge encore, peur qu'il ne soit pas suffisant fort... pendant 3 mois j'ai compter les jours (bon ok je suis d'un naturel anxieux un peu plus...), fait attention à tout, écouter le moindre signe de ce corps...C'est pour cela que j'ai attendu plusieurs mois pour faire une annonce ou en parler aux gens...

Mais ce corps, mon corps a fait le taff malgré les désagréments, j'ai pu continué a travailler tout en m'occupant de ma grenouille et en ayant des activités quasi normales pendant que Chaton grandissait tranquillement.



Je pense que c'est à ce moment là que je me suis dis que finalement ce corps n'était pas si mal. Certes il n'était pas musclé, galbé et mince mais il jouait son rôle.

J'arrive à la fin de ma grossesse et je peux encore sortir et profiter de ma grenouille en attendant l'arrivée de Chaton. Je me sens bien avec l'image que me renvoie le miroir, la grossesse doit être un des seul moment où je me sens belle (on dit merci aux hormones...)



Alors oui je sais que dans les mois (voir même les années) qui viennent je risque de ne pas aimé le reflet que me renvoie le miroir mais finalement est-ce si grave?

Je me suis promis de ne plus en vouloir à ce corps, de l'accepter telle qu'il est, de ne plus l'idéaliser et de surtout faire attention à lui.

Apres l'arrivée de Chaton je compte bien reprendre une activité physique soft (car je me connais) pour être en forme et continuer de faire attention à mon équilibre alimentaire.

Je n'aurai qu'une chose à dire à mon corps aujourd'hui BIG UP et merci....

Merci pour ce cadeau...

4 commentaires:

  1. Rapporte tous les miroirs à Ikea (pour ne pas dire casse-les) et profite de tes enfants, de ton homme, des petits plaisirs, des sorties, de ta famille... profite de la vie !! Elle est tellement courte.
    PS : je suis persuadé que 99% des gens ne sont pas satisfaits de leur image...

    RépondreSupprimer
  2. Super article !!! Effectivement personne n'est vraiment satisfait de son corp. Tu es belle comme tu es (et tu l'as toujours été... profites de la vie ��

    RépondreSupprimer

Laissez un mot doux à la Grenouille